mardi 8 août 2017

Mes lectures de juin et juillet 2017

Livres, Lecture, Jardin, Dim Brasse
Voici mes lectures des deux derniers mois. Certains diront que je ne lis pas beaucoup, mais je fais ce que je peux, et croyez moi si je pouvais lire toute la journée je le ferais!
Je ne vous présente pas les albums jeunesse, car j'en lis énormément. Vous pouvez retrouver quelques billets dans ma rubrique "Chut, les enfants lisent".
Je ne vous présenterai pas les livres que j'ai laissé tomber en route. Je ne me force plus à finir un livre, en effet j'ai une PAL longue comme le bras, et il y a trop de bons bouquins pour que je m'embête avec ceux que je n'aime pas.

Les BD

Kushi: le lac sacré



Au début des années 80 en Chine, dans un petit village reculé de Mongolie Intérieure, Kushi vit en harmonie avec la steppe et ses belles étendues généreuses, mais au fragile équilibre.
Kushi est orpheline. Apparue mystérieusement dans le village alors qu'elle n'’était qu'’un bébé, elle est considérée comme le mouton noir de sa communauté. Trop turbulente, cette surdouée recueillie et élevée par une vieille chamane, agace et attise la méfiance des villageois qui la traitent de petite sorcière. Quand elle découvre les agissements de Bold, un bandit local prêt à tous les crimes pour s'’enrichir au détriment du fragile équilibre de la steppe et de ceux qui y vivent depuis des millénaires, une lutte sans merci s'’engage entre la jeune fille, cet escroc sans foi ni loi et les tenants d’une certaine idée du progrès.


Un petit livre court mais assez dense. On y parle de l'écologie, de traditions, tout cela à travers des paysages de Mongolie et d'une fillette courageuse et à fort caractère. J'ai bien aimé tout ça, et j'attends que ma médiathèque acquiert la suite. Les illustrations sont fines comme je les aime.

La guerre de Catherine



1941. Rachel étudie à l'internat de la maison de Sèvres, où ses parents l'ont placée par sécurité. Elle y noue de belles amitiés mais y découvre surtout sa passion, la photographie. Bientôt, les lois contre les Juifs s'intensifient, il n'y a plus de sécurité nulle part en zone occupée. Un réseau de résistants organise la fuite des enfants juifs. Du jour au lendemain, ils quittent tout et doivent oublier, le temps de la guerre, tout de leur vie d'avant, à commencer par leurs prénoms. Rachel devient Catherine. Raconte, lui intiment ses professeurs en l'envoyant sur les routes de la zone libre, un appareil photo à la main. C'est ainsi que nous découvrons le quotidien d'une adolescente juive dans la guerre, ses rencontres, ses peurs mais aussi les quelques moments de répit et de grâce que lui offrira son art.

Complètement conquise par cette jolie bande dessinée. Je l'ai fait lire à ma grande qui l'a bien apprécié aussi et qui a appris beaucoup de chose sur la guerre 39/45. Facile à lire, jolies illustrations, je ne peux que vous le conseiller, ainsi qu'à vos ados.

Les romans jeunesse

Celle qui voulait conduire le tram


1916 : les hommes sont mobilisés sur le front. À l’arrière, les femmes prennent la relève. Parmi elles, Agnès est embauchée comme conductrice de tramway. Lorsque son mari, Célestin, rentre blessé de la guerre, il supporte mal qu’elle gagne plus que lui. Une fois la paix revenue, Agnès est renvoyée : les hommes doivent retrouver leur place.
Révoltée par cette injustice, elle s’engage dans le mouvement des suffragettes. C’en est trop pour Célestin.

Voila un roman que j'ai vraiment beaucoup aimé. Ma fille aussi. J'aime de plus en plus les histoires de femmes qui ont changé le monde. Elles sont à connaître et j'aimerais que mes filles sachent que nous les femmes, sommes fortes et peuvent changer le monde! Vive l'indépendance et la liberté!

La double vie de Cassiel Roadnight



Chap n'’a pas cherché à se faire passer pour un autre, il a simplement laissé faire… Dans ce foyer d'’urgence pour jeunes paumés où il refusait obstinément de donner son nom, les gens du centre sont venus le voir avec une photo, celle d'’un ado porté disparu qui lui ressemblait comme deux gouttes d’'eau. Chap a fini par dire ce que les autres attendaient, que c’était bien lui Cassiel Roadnight ! Et puis tout s'’est enchaîné, la sœoeur de Cassiel est venue le chercher pour le ramener chez lui, dans sa maison, où l'attendaient sa mère et son grand frère. Chap n'a pas pensé qu'’il allait vivre sous leur regard, chaque jour, chaque heure, chaque seconde et qu'’il ne pourrait jamais se détendre ni se laisser aller. Un geste déplacé, un mot de travers, une mauvaise réaction risqueraient de donner l'alarme et de tout faire basculer ! Il n'a pas imaginé non plus que Cassiel pouvait cacher un secret monstrueux, et que c'est lui, Chap, qui allait en hériter….

Allez on sort un peu de l'univers de la guerre! Voila un bouquin que l'on a dévoré avec Romane. Plein de rebondissements, on angoisse avec le personnage pendant la lecture ,et en même temps on veut absolument connaître la fin!
Ce roman a reçu la Pépite du Roman Ado européen décerné par le Salon du livre et de la jeunesse de Montreuil 2013.

Les romans adultes

L'instant d'après



7h44 : départ du train de Brighton pour Londres. Une femme passe son temps à observer les personnes qui l'entourent. En face d'elle, une jeune fille se maquille. De l'autre côté du couloir, un mari caresse la main de son épouse. Plus loin, une autre passagère feuillette un magazine. Soudain, dans le wagon, tout bascule : un homme s'effondre, le train s'arrête, une ambulance arrive. Ce matin-là, trois existences seront bouleversées et liées pour toujours. Parfois, un instant suffit pour changer une vie.

Un roman qui m'a bouleversé et dans lequel je me suis attachée et reconnue dans chacunes des femmes présentes. Un récit de vie, sans rebondissements, mais avec beaucoup de sentiments. Un livre qui m'a encore rappelé que l'on a qu'une vie et qu'il faut absolument en profiter et montrer aux gens qu'on les aime!

Mirage



Robyn le sait, son mari Paul est loin d'être parfait. Artiste fantasque, insouciant, dépensier, ce jouisseur invétéré a du mal avec les limites du quotidien. Le couple s'aime encore mais la crise couve. Sans compter la question des enfants. Robyn en veut un, Paul est d'accord. Mais le temps presse, et rien ne se passe...
Pourquoi pas un voyage au Maroc ? Changer d'air, prendre le temps de vivre, se redécouvrir, et faire enfin ce bébé qui leur manque tant.
Sur place, la magie opère : Paul se remet à peindre et Robyn à espérer. C'est alors qu'une nouvelle tombe, un secret révélé, si lourd, si explosif qu'il dévaste tout. Et Paul disparaît.
Folle de douleur, terrifiée à l'idée de perdre celui qu'elle ne peut s'empêcher d'aimer, Robyn va se lancer à sa recherche. Une quête qui la conduira au bout d'elle-même...

Un roman qui m'a un peu agacé, voir beaucoup en fait. Je l'ai fini car je voulais vraiment connaître la fin, mais j'ai eu envie de claquer l'héroine tout le long de ma lecture! C'est quoi cette femme qui fait n'importe quoi pour un homme (Qui n'en vaut pas la peine en plus) ? Si vous lisez certaines critiques du livre vous verrez que je suis à l'inverse des avis... Malgré tout on se retrouve plongé au Maroc, dans le désert du Sahara, on ne s'ennuie pas, on a l'impression d'avoir pris l'avion et d'y être aussi. A vous de voir...

Voila c'est terminé! Avez-vous lu un de ces livres?



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire